Voir Mars dans le ciel

Mars dans le ciel de la mi-avril 2016
Mars dans le ciel d'avril 2016 (Crédit photo: NASA)

Repérer Mars à sa couleur rouge

Dans le ciel nocturne, Mars se distingue par sa teinte rougeâtre particulièrement prononcée (attention à ne pas la confondre avec sa rougeoyante rivale Antarès !), elle doit cette couleur à l’oxyde de fer (le principal constituant de la rouille) présent à sa surface et dans les poussières en suspension dans son atmosphère.

Repérer Mars à son éclat

Son éclat est parmi les plus intenses, sa magnitude minimale est de -2,9 (Un astre a un éclat d’autant plus fort que sa magnitude est faible), elle est alors plus brillante que Sirius, l’étoile la plus brillante, ce qui permet, en général, de la repérer assez facilement.

Le mouvement de Mars à travers la voûte céleste

Comme toutes les planètes (terme dérivant du grec qui signifie justement astre errant), la position de Mars varie sans cesse: nuit après nuit (pour être plus exact mois après mois) elle traverse les constellations. Il n’est donc pas possible de la localiser en un point fixe contrairement aux étoiles qui sembles immobiles les unes par rapport aux autres (du moins à l’échelle d’une vie humaine puisque les étoiles sont toutes en révolution autour du centre de la galaxie à des vitesses variables).

En effet Mars est plus éloignée du soleil que la Terre et d’après les lois de la mécanique cela implique que sa vitesse de révolution ainsi que sa vitesse angulaire sont plus faibles.  L’angle Terre-Soleil-Mars ne cesse de varier et la position de Mars dans le ciel ne cesse de changer. Bien que sa magnitude soit toujours suffisante pour être visible à l’oeil nu (sa magnitude maximale est  -1,6 alors que la limite supérieure de visibilité est estimée à +6), elle reste cependant invisible une partie de l’année, lorsqu’elle appartient au ciel diurne.

Observer Mars lorsqu’elle est la plus brillante

Il existe des périodes favorables à son observation, les conditions optimales coïncident à une distance Terre-Mars est minimale. Cette situation correspond à un alignement Soleil-Terre-Mars (la Terre et Mars du même côté du Soleil), on dit alors que la Terre et Mars sont en opposition.

Deux oppositions successives se produisent tous les 686 jours terrestres soit presque tous les deux ans (cette durée est appelée période synodique). Cependant, étant donné l’importante excentricité de l’orbite martienne, la distance Terre-Mars n’est pas la même à chaque opposition. Les oppositions les plus favorables sont dites perihéliques et se produisent environ tous les 17 ans, la Terre est alors à son aphélie alors que Mars est à son périhélie.

Le diamètre apparent de Mars vue depuis la Terre lors d’une opposition est lui-même variable, il est au maximum de 25,1 secondes d’arc lors d’une opposition perihélique et de 13,8 secondes d’arc pour une opposition aphélique

Utile: le site Stelvision propose gratuitement la carte du ciel en ligne du jour qui mentionne la position de Mars et des autres planètes.

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-78472036-1