Une gigantesque poche de glace découverte

Surface d'Utopia Planitia

L’Orbiter MRO détecte de la glace

La Nasa a révélé le 22 novembre 2016 qu’une colossale quantité de glace d’eau souterraine a été détectée récemment sur Mars. Elle se situe dans la région d’Utopia Planitia, à mi-chemin entre le pôle nord et l’équateur, dans une zone qui a attiré l’attention des chercheurs en raison d’une structure très particulière, on peut y observer, en surface, une plaine craquelée, parsemée de fissures et d’une succession de dépressions. Des structures similaires existent dans l’arctique canadien et sont associées à la présence de glace souterraine mais il est possible qu’elles subsistent une fois la glace disparue. Le radar à pénétration de sol (SHARAD) du MRO (Mars Reconnaissance Orbiter) pointé en direction de cette zone a fourni (après 600 passages) des données qui permis de confirmer qu’une vaste quantité de glace subsiste à Utopia Planitia.

Carte de la glace présente sous la surface d'Utopia Planitia
Les hachures indiquent les zones d’Utopia Planitia dont le sous-sol comporte de la glace, Le violet indique des profondeurs d’autant plus importante que la nuance est foncée

Une étendue de glace souterraine exceptionnelle

Cette glace s’étend sur une surface supérieure à la Pologne sur une épaisseur variant de 80 à 170 mètres, enfouie seulement à une profondeur allant de 1 à 10 mètres. Il ne s’agit de glace d’eau pure, la proportion de cette dernière varie 50 à 85%, elle est mélangée à de la poussière et à des particules rocheuses.

Une glace accessible

On sait depuis longtemps que Mars abrite de la glace d’eau, celle-ci forme une partie des calottes glaciaires (nord et sud) où elle est mélangée à de la glace de dioxyde de carbone mais à des latitudes inférieures, en surface, la glace d’eau se sublime (passe à l’état de gaz) en raison de la très faible pression atmosphérique. Il donc est rare de trouver de la glace en dehors des pôles sauf lorsque celle-ci est protégée par une couche de poussière et de roche suffisantes comme c’est le cas à Utopia planitia.

Une réserve d’eau pour les colons

Cette glace constitue une aubaine pour les futurs colonies martienne, elle pourrait être exploitée pour la consommation des colons, pour l’agriculture (comme sur Terre) mais aussi pour produire du dioxygène ainsi que le méthane (utilisable comme carburant). Il serait possible de l’extraire assez facilement en raison de sa faible profondeur, par ailleurs elle trouve dans une zone géographique où il est relativement facile d’atterrir (davantage que dans une zone proche des calottes polaire).

Son origine

Comment cette gigantesque poche de glace s’est-elle formée ? D’après Cassie Stuurman de l’institut géophysique de l’université du Texas, elle serait probablement le résultat de chutes de neiges accumulées à une époque où l’axe de rotation de Mars était nettement plus incliné et où le climat de cette région était différent.

Une précieuse source d’information

Par ailleurs cette glace possède aussi un intérêt scientifique, son étude devrait apporter des informations sur le climat passé de Mars et même si le radar SHARAD de MRO n’a pas détecté de d’eau liquide, il est possible qu’il y en ai eu par le passé et que la vie microbienne s’y soit développée.

Crédit photo: NASA

Source: https://www.nasa.gov/feature/jpl/mars-ice-deposit-holds-as-much-water-as-lake-superior

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


UA-78472036-1